Failed to repair !9 (Ou réparer c’est mieux)

Réparer et Recycler

Adepte du bricolage et de la réparation, pendant cette période de noël, j’ai pensé que remettre en état mon smartphone serait une bonne idée. J’ai donc investi dans un écran LCD neuf pour remplacer ma vitre en morceaux (il a chuté dans les toilettes) et l’écran tactile à l’agonie. L’opération a réussi grâce de bons tutoriels en ligne (liens et références ci-dessous) mais les tutos ne vous disent pas tout ! Et surtout pas les tips du failed, ou en tout cas, pas de manière explicite pour moi. Je vous partage ici cinq étapes source d’erreurs / échecs qui pourraient vous servir.

#1. L’état initial

Dans les tutos, les voix rassurantes vous disent que c’est facile. Je ne pense pas que cela soit très objectif. Je dirais accessible et casse gueule.

Incontestablement, c’est économique : une réparation par un professionnel en boutique à Paris coûte plus de 100€ pièce et main d’oeuvre. Pour mon Huawei Honor 7 (modèle blanc PLK-L01), j’ai payé 33,80€ plus 10€ pour un petit kit de réparation bon marché (je reviens ensuite sur la pérennité de ces outils) et 10€ pour une bonne colle B7000 (la colle généralement utilisée par les maquettistes). On peut donc raisonnablement juger que réparer soi-même vous coûte moitié moins cher pour ~3 heures de votre temps et un peu de goût du risque 🙂

Tips >> vérifier la référence au nom barbare au dos de votre mobile, ça ne coûte rien ! Et acheter de la bonne colle avec les bons outils. La colle B7000 n’est vraiment pas un luxe et sont indispensables les spudger en Acier inoxydable, les tournevis type Pentalobe qui pourront vous resservir.

Les spatules en nylon me sont restées dans les mains. Les têtes se cassent assez facilement. Ou alors ne les utilisez que pour faire appui sur les nappes. Le reste de l’outillage n’est que du consommables : médiators, scotch, aiguille / tige d’éjection pour carte SIM (souvent vendue avec le mobile à l’inital), ventouse (ça n’a pas servi dans mon cas).

#2. Le point pivot

Ce fameux point pivot 😡 Une des premières étapes de réparation de votre smartphone est de démonter votre smartphone. Pour le Honor 7, cela commence par déboîter la coque arrière. On (les tutos heins) vous recommande de trouver le point pivot et de ne jamais forcer l’ouverture…  Mais où est ce point pivot ?! On (toujours les tutos) vous renvoie à la notice de votre téléphone que vous n’avez plus, bien-sûr. Résultats : de belles rayures sur le châssis 🙁

Tips >> le point pivot sur le Honor 7 est en bas à gauche quand vous tenez le mobile vitre face à vous. Evitez de commencer en haut à gauche, c’est à cet endroit que sont l’insert cartes SIM et SD, le bloc vibreur, flash, haut-parleur et les caméras.

Cependant quand, comme pour moi, votre téléphone est tombé des dizaines de fois, votre châssis risque de ne pas se remettre de l’opération. Jaugez donc bien votre situation.

#3. Les vis

Bonne nouvelle pour les vis, il n’y en a que deux sortes différentes: la plus petite et celle qu’on enlève en premier au niveau de l’insert carte SIM et SD. Vous l’enlevez avant de déboîter la coque. Les autres un peu plus grosses, sont identiques, elles maintiennent les blocs carte mère, antennes et hauts-parleurs.

Tips >> vous pourrez mettre toutes les autres vis ensemble sauf la plus petite de l’insert et vous pouvez utiliser le même tournevis.

Au passage, vous pouvez identifier les pièces détachables potentiellement remplaçables : bloc flash / antenne en haut et bloc haut-parleur externe / antenne GSM en bas.

#4. La batterie

Attention, la batterie… On se souvient des Samsung qui explosent donc surtout ><! Ne pas percer la batterie. Ok mais alors pourquoi c’est aussi bien collé et scotché…

Tips >> n’utilisez pas les spatules en nylon, elles cassent 🙁 n’utilisez pas d’objets pointus ou coupants, pour éviter les fuites toxiques.

Vous pouvez, jusqu’à un certain point, plier la batterie (opération à risque, vous êtes seul responsable).

#5. La colle et le verre

Et oui la colle encore 🙂 Mais là celle qu’on enlève, enfin, qu’on essaie d’enlever avec les bouts de verre ! Parce qu’avec toutes ces manipulations et bien ça craque de partout. Donc si votre mobile est déjà bien entamé ; vous aurez encore plus de petits bouts de verre à la fin.

Tips >> sécurité avant tout, on se protège les mains pour éviter les petites coupures. On gratte bien la colle restante avec la spatule en acier pour que la nouvelle colle adhère bien.

Et on s’arme de patience pour enlever les éclats de verre.

Voilà pour mes cinq tips à toute fin utile. Mon Huawei Honor 7 fonctionne encore bien. Aucun robot n’a été mal traité pendant le tournage.

Sources pour les tutos : https://www.sosav.fr/guides/mobiles/huawei/honor-7/ecran-complet/

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *